gb fr nl

Que valent les services de traduction automatique (TAO)?

Que valent les services de traduction automatique?

 

Il est tentant d’avoir recours aux nombreux services de traduction automatique en ligne ou TAO (Traduction Assistée par Ordinateur). Ces services, très populaires, vous permettent de traduire, gratuitement et instantanément, des mots, des phrases et même des pages entières dans peu importe quelle langue.

Mais que vaut le résultat? Quelles sont leurs limites?  Et comment fonctionnent-ils? Ce ce que nous allons découvrir en soumettant les service TAO les plus connus, Google, Reverso, Systranet, Bing, Linguatec et Promt, à un petit test. Nous , avons comparé leurs prestations en leur soumettant la même phrase (A) en français, langue cible anglais.

Phrase A :

Je regrette sincèrement les soucis que mon absence a dû engendrer.

 

I sincerely regret that my absence worries had no cause.  (Google)

I regret sincerely the concerns(marigolds) that my absence had to engender.  (Reverso)

I regret the concern sincerely that my absence has to generate.  (Systranet)

I very much regret the concerns that my absence had to lead. (Bing)

I regret sincerely the worries that my absence has have to fathered.  (Linguatech)

I sincerely regret the worries which my absence had to procreate. (Promt)

C’est la divergence des six propositions qui attire de suite l’oeil. Aucune phrase ne se ressemble. Notez que le verbe ‘engendrer’ est traduit par six synonymes différents: CAUSE, ENGENDER, GENERATE, LEAD, FATHER, PROCREATE.

Que valent donc les traductions proposées?

Celui qui a tout râté: Google

Google est le seul à avoir commis le péché mortel:  le non-sens. La traduction Google fait succéder un nom par un autre (ABSENCE et WORRIES) ce qui donne une phrase dépourvue de sens. Qui plus est,  l’on ne comprend pas l’ajout de la négation ‘no’ qui précède le verbe ’cause’. Cette négation, étant absente dans la phrase d’origine, vient radicalement changer le sens.

Ceux qui ont échoué: Systranet, Linguatech et Bing

Systranet et Linguatech sont inexcusables pour avoir crée des phrases grammaticalement incorrectes.

L’erreur de Linguatech concerne le groupe verbale c’est-à-dire la succession de HAS et HAVE. Dans cette phrase, la place de l’adverbe SINCERELY est également erronnée. L’adverbe aurait dû précéder le verbe comme dans la proposition de Promt. Systranet a commis cette même erreur en placant l’adverbe encore plus loin! Qui plus est, Systranet est le seul service d’avoir traduit le passé composé de DEVOIR par un présent ce qui ne convient pas dans cette proposition.

Ce que l’on apprécie à la proposition de Bing c’est la réstitution de ‘sincèrement » en VERY MUCH’. En revanche, le verbe proposé par Bing ne convient pas du tout car LEAD nécessite un complément d’objet, complément non présent dans la phrase ce qui donne une phrase grammaticalement incorrecte.

Décevant : Reverso

Le service de traduction de Reverso  n’a pas intégré non plus que l’adverbe se place généralement devant le verbe en anglais. Ce qui distingue Reverso des autres services, c’est la double proposition pour le nom ‘soucis’. Reverso propose deux traductions: CONCERNS et MARIGOLDS. Il peut être judicieux d’indiquer les deux sens du mot ‘souci’ (le second sens faisant référence à une fleur), mais cette double traduction peut aussi porter à confusion pour le lecteur francophone qui ne connait pas le sens de MARIGOLD et qui pourrait penser qu’il s’agit d’un synonyme de CONCERN (souci).

Le meilleur des pires:  Promt

La proposition de Promt l’emporte mais elle est loin d’être satisfaisante. Le verbe (PROCREATE) est mal choisi. Mais ce n’est pas tout.   La difficulté principale de la phrase A consiste en la restitution en anglais du passé composé car le participe passé de devoir (DÛ) n’exprime pas une obligation mais une (forte) probabilité.  Promt, comme les autres cinq TAO, n’a su rendre le sens de la probabilité, traduite par un prétérit simple (HAD + TO + BV).  Cette erreur importante empêche la restitution correcte du sens de la phrase.

 

Conclusion:

Les services de traduction en ligne ne doivent en aucun cas être considérés comme des outils de traduction à part entière pour les raisons suivantes:

  •  ils ne savent rendre compte de la complexité de la langue
  • la grammaire de la traduction proposée n’est pas fiable
  • ils ne savent peser les nuances lexicales (la traduction ‘automatique’ ne permet de peser les synonymes)

Les services de traduction en ligne  peuvent donc constituer un aide rudimentaire pour la traduction des mots isolés ou des phrases courtes et simples (un seul verbe) mais touchent à leurs limites lorsqu’ils doivent traiter une phrase complexe (juxtaposée, coordonnée, subordonnée comportant un groupe verbale). Même en soumettant une phrase simple à un TAO, il faut toujours se méfier du résultat, que ce soit au niveau grammaire (accords. calques etc) ou au niveau fidélité (confusion des homonymes entraînant une modification du sens par rapport au texte d’origine).

Les TAO sont donc, au mieux, un alternatif rapide pour un dictionnaire.